Prothèses dentaires : le gouvernement réclame plus de transparence des tarifs

Prothèses dentaires : le gouvernement réclame plus de transparence des tarifs

Alors que les prix des prothèses dentaires varient très fortement selon les régions, le ministère de l’Economie demande aux chirurgiens-dentistes plus de clarté, afin de faire baisser les tarifs.

Les règles changent pour certaines professions de santé, et notamment pour les dentistes. Couronne, bridge, dentier, ces prothèses dentaires ont coûté 4 milliards d’euros aux Français en 2012. Elles sont parmi les plus chères, mais aussi les moins bien remboursées par la Sécurité sociale.

Faire baisser les tarifs

Pour faire face à l’incompréhension des Français face aux tarifs des prothèses dentaires, le ministère de l’Economie réclame plus de transparence. En France, les chirurgiens dentaires peuvent en effet fixer librement le prix des prothèses dentaires. Or, les tarifs varient très fortement d’une région à l’autre, et sont déconnectés des taux de remboursement de base de la Sécurité sociale.

« C’est la conceptualisation du travail à faire, le diagnostic, l’analyse des radiographies et la réalisation, le temps de travail passé dans la bouche du patient », déclare au micro de France 2 le chirurgien-dentiste Christophe Teillaud pour justifier les tarifs des spécialistes. Actuellement, le dentiste doit indiquer sur le devis le prix de vente de la prothèse, le montant des soins et les charges de fonctionnement de son cabinet. Le gouvernement souhaiterait ajouter le prix d’achat du matériel au prothésiste. Objectif : faire baisser les tarifs. Mais les spécialistes s’y opposent, assurant que ces actes leur permettent de compenser le faible taux de remboursement des autres soins dentaires.

Francetvinfo.fr

About Author

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *